Enregistrez vous et recevez le livre bonus

guérison par le reiki

Le sujet de la guérison et du Reiki sont aussi proches qu’éloignés à mon sens.

Guéris toi toi-même, pourrait ressembler à une insulte de bobo spirituel mais c’est aussi le livre du docteur Bach publié en 1931. Socrate l’avais dit d’une autre manière : « connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers et les dieux ». C’est en effet la méconnaissance de qui on est qui crée notre souffrance, nos maladies.

Le matérialisme nous a apporté un confort qui n’est pas à nier mais nous a éloigné de toute vie spirituelle. Nous cherchons le miracle sans vouloir nous défaire de l’égo.

A une époque, il y avait des guérisseurs souvent appelés magnétiseurs. Aujourd’hui, beaucoup de pratiques énergétiques sont nées. Des pratiques par canalisation. Elles semblaient simples, accessibles et étaient donc attirantes. Je vais parler du reiki car c’est le plus courant mais le discours pourrait s’adapter à d’autres pratiques. Commençons par le définir. Je vous ferai enfin part de certains avis.

Qu’est ce que le Reiki

Le Reiki est une forme de thérapie énergétique qui trouve ses origines au Japon. Le mot « Reiki » se compose de deux termes : « Rei », qui signifie « énergie universelle », et « Ki », qui fait référence à l’énergie vitale présente en chacun de nous. Le Reiki vise à canaliser cette énergie universelle et à la transmettre par l’imposition des mains pour favoriser la guérison et le bien-être.

L’idée sous-jacente du Reiki est que lorsqu’il y a un déséquilibre ou un blocage dans l’énergie vitale d’une personne, cela peut entraîner des problèmes physiques, émotionnels ou spirituels. Le praticien de Reiki agit comme un canal pour laisser l’énergie circuler à travers lui pour atteindre la personne qui reçoit.

Une séance typique de Reiki se déroule avec le receveur allongé sur une table de massage, habillé et généralement sans contact physique direct. L’énergie transmise est censée se diriger naturellement vers les zones où elle est le plus nécessaire.

Les bienfaits du Reiki

Les bienfaits couramment cités sont :

  • la relaxation profonde,
  • la réduction du stress,
  • le soulagement des douleurs physiques,
  • l’amélioration du sommeil,
  • la stimulation du système immunitaire
  • la promotion d’un sentiment général de bien-être.

J’ai bien sûr testé. Je suis curieuse. Et je confirme ces sensations. D’ailleurs, je ne connais personne qui n’ait rien ressenti d’agréable après avoir reçu un « soin ».

Le reiki met un joli pansement sur notre corps énergétique. A la même image que lorsque l’on met un pansement sur notre peau. On cache la plaie mais en dessous elle est là, tout le temps où le pansement tient, on se sent bien. Cela peut avoir son utilité un certain moment.

Comme dans chaque médicament qu’on utilise pour nous soulager, devrions nous nous intéresser à une espèce de liste d' »effets secondaires ».

Pourquoi se méfier du Reiki.

Le Reiki a gagné en popularité vu l’ensemble des effets agréables procurés. C’est aussi à mon sens, une autre façon de consommer du bien être sans avoir l’impression de consommer. Nous avons déjà évoqué ces tendances à la consommation dans cet article : https://verite-interieure.com/bien-etre-et-therapies/

On peut reprocher le manque de preuves scientifiques pour se méfier de cette pratique.  Ce manque de preuves est bien sur réel mais ne justifie pas à mon sens de ne pas l’utiliser. Je ne m’attarde pas là dessus. Cela nous ferait rentrer dans un autre débat dans lequel je n’ai pas envie d’entrer.

Certains détracteurs du Reiki affirment que ses effets bénéfiques ne sont que le résultat d’un effet placebo. Il est vrai que le simple fait qu’une personne nous porte de l’attention quand nous allons mal, suffit pour alléger la douleur. mais, je ne pense pas que nous puissions compter uniquement sur l’effet placebo pour constater un changement interne. L’énergie circule réellement. Les effets sont présents.

Le fait que la pratique ne soit pas réglementée peut avoir d’autres inconvénients comme une variation importante dans la qualité et la compétence des praticiens. Il existe un risque que des personnes peu qualifiées puissent prétendre pratiquer le Reiki sans une véritable compréhension de ses principes.

Comment donc considérer le reiki ?

Guéris toi toi-même

Ma pensée et ma croyance profonde, qui est même plus une certitude, c’est qu’on ne peut que se guérir soi-même.

J’entends par guérison « un acte profond » qui nous transforme tant dans la matière, dans l’énergie et dans l’esprit.

Mais, nous n’avons parfois et même souvent pas besoin de l’autre pour parvenir à cette guérison. Et, si intérieurement nous ne sommes pas prêts, que nous ne souhaitons pas entendre ou si pour une raison ou une autre nous préférons continuer à évoluer avec nos blessures, l’autre ne servira à rien.

Vous pourrez consulter n’importe quel thérapeute, la démarche de changement ne se fera que par et grâce à vous. Vous devez juste pour cela accepter de voir, de regarder, ressentir.

Il n’y a rien d’autre à faire.

Le docteur Bach nous dit d’ailleurs : Le maladie est un décalage entre l’esprit rationnel et la personnalité profonde. Quand ce décalage est comblé, le centre trouvé, la place n’existe plus pour la maladie.

Le bon thérapeute

La voie de la guérison, c’est aussi rencontrer le bon thérapeute. Vous ou la personne qui vous aide à vous reconnaître.

Un bon thérapeute accompagne, guide, met sur la voie, éclaire, met les circonstances en place pour que vous vous libériez. Il n’étouffe pas le mal être sinon il ressortira toujours d’une manière ou d’une autre. C’est juste une autre personne, qui renvoie une image : la nôtre

Il aide l’autre à se rencontrer. C’est toujours ce qui se passe : on ne peut rencontrer que soi ! on rencontre des parties de nous dans les échanges avec les autres qui nous font grandir la façon dont on peut voir l emonde mais tout n’est que rencontre à soi.

Les thérapeutes / sauveurs

L’inflation du nombre de thérapeutes montre une société souffrante. En cherchant à donner du sens à sa vie, on veut aller dans des pratiques d’aides mais en même temps sans faire trop d’efforts. Les pratiques de soin énergétiques sont idéales pour cela.

Elles sont bien à distinguer des pratiques spirituelles où les pratiques sont plus impliquantes et aussi plus personnelles et intérieures.

Ce que je constate, c’est la présence de personnes bien intentionnées mais qui ne voient pas toujours la quête du sauveur en eux. Dans ces circonstances, peu de marge de manœuvre est laissé au « patient » quant à son propre cheminement. Il peut même devenir dépendant aux consultations qui lui permettent de se sentir bien tant il boira les paroles de son « thérapeute guérisseur ».

Vers la guérison

Dans la vraie « guérison » il y a révélation, pas de prise de pouvoir.

Retenez bien encore : Personne ne guérit personne.

En dehors de ces considérations, pourquoi arrêter le reiki?

Chacun est libre de ces choix, voici justes quelques partages d’impressions et d’avis.

Un danger?

J’avais cette intuition, il y a quelques années, qu’il y avait quelque chose qu’il ne valait mieux ne pas contacter dans le Reiki mais je ne pouvais le justifier.

Puis à force de rencontrer des personnes qui s’étaient formées et ayant eu des coordonnées de personnes qui avaient l’air de ne pas rechercher que l’argent, je me décidais de franchir le cap de la formation.  Nous passions 3 initiations la même journée. Moins qui pensais ne pas avoir beaucoup de ressentis, j’ai compris ce jour là ce que cela voulait dire. J’ai contacté le rien, le noir, le vide. Les 2 autres ressemblaient plus à des échanges lumineux tels qu’on peut plus régulièrement en entendre parler.

Quelques temps plus tard, j’apprends que toutes les personnes qui formaient étaient tombées gravement malades et ce n’était pas les seules pratiquantes à qui il était arrivé des gros soucis.

Jacques Mabit, Docteur en Médecine de l’Université de Médecine et Techniques Médicales de Nantes, diplômé en Pathologie Tropicale (IMT-Anvers) et en Naturopathe (Uni. Paris XIII) et fondateur du centre Takiwasi au Pérou nous le déconseille aussi. C’est pour lui une expérience dangereuse. On se relie à la première personne qui a canalisé et qui fait alliance avec une « entité maléfique ». Personne ne connaît le nom de l’identité avec laquelle il y a une connexion. Il confirme que des maladies ont atteint certains pratiquants. https://youtu.be/689DQRwVt58 : à 33 min.

On croit que le reiki est spirituel mais il est juste énergétique. Nous sommes dans le monde psychique et non spirituel. Il est donc « normal » qu’il faille donner quelque chose (quoi? on ne sait pas vraiment…) pour gagner autre chose (puissance…). Dans une vraie alliance avec le spirituel, l’égo n’est pas nourrit.

Une pratique dépassée

Et quand bien même le reiki ne serait pas dangereux, il est démodé maintenant. C’est bon pour les praticiens qui n’ont pas confiance en eux ou de bonnes connaissances de leurs capacités. https://www.youtube.com/watch?v=mUHz3V55AE0&feature=share9

Ayez foi en vous

Namaste

Partagez sur votre réseau préféré

Catégorie : 

En savoir plus sur Vérité Intérieure

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading