Enregistrez vous et recevez le livre bonus

accepter ses faiblesses

Cela fait des années que le développement personnel est sur le devant de la scène pour nous dire que nous pouvons être une version améliorée de nous même. Dans cette version, sont bien souvent d’ailleurs gommés tous nos « défauts ». Cela me donne l’impression que nous sommes une version déshumanisée de nous même.

Cette pression incessante engendre en effet un profond inconfort. Nous nous sentons constamment insuffisants, jamais à la hauteur des attentes que nous ou la société nous imposons. Cet état de perpétuelle insatisfaction nous conduit à une spirale d’anxiété et de stress, nous laissant épuisés et démoralisés

Comme dirait mon amie coach : « quand le cerveau n’y croit pas, cela ne marche pas », Ou autrement dit si le problème est profondément structurel, vouloir ne suffira pas et certaines techniques proposées seront bien souvent inefficaces. Ne serait-il donc pas plus simple d’accepter ses faiblesses?

Voyons donc pourquoi et comment arrêter de vouloir s’améliorer.

Pourquoi cesser de s’améliorer ?

J’ai moi-même ressenti cette pression constante d’éliminer mes défauts et de surmonter mes faiblesses. J’ai vécu l’épuisement qui en découle. C’est pourquoi je souhaite inviter chacun à reconsidérer cette course effrénée vers une amélioration sans fin.

Accepter sa faiblesse est une manière de contourner le driver (ou message contraignant) qui est celui de « fais des efforts ». C’est aussi reconnaitre sa vérité. Une faiblesse représente un secret que vous vous êtes cachés à vous-même.

Nous sommes par nature des êtres amenés à évoluer. Cela se fait que l’on veuille ou non. Cette progression peut être accentuée par notre volonté et quelques méthodes mais non par contrainte.

Clés pour réussir à cesser la quête d’amélioration

L’idée n’est pas de corriger nos défauts ou nos faiblesses, car au mieux, nous atteindrons un niveau moyen, et au pire, nous resterons médiocres. La clé réside dans l’acceptation inconditionnelle de ce que nous n’aimons pas en nous-mêmes.

Il s’agit d’assumer ses faiblesses pour se concentrer sur ses forces, d’honorer ses faiblesses pour s’ouvrir à une croissance personnelle et professionnelle. C’est arrêter de suivre les fausses normes dont on essaie d’etre le reflet.

Cherchez à améliorer ce qui vous plait , ce pour quoi vous êtes bons, faites des efforts sur ce qui est lié à vos désirs profonds. La vie apparaît de fait plus agréable.

Les bénéfices de l’acceptation de ses faiblesses

En arrêtant de vouloir constamment vous améliorer, vous découvrirez une paix intérieure et une acceptation de vous-même. Vous apprendrez à apprécier vos qualités et à vivre avec vos défauts sans vous juger sévèrement. Cette démarche vous permettra de vous reconnecter avec votre véritable essence, de développer des relations plus authentiques et de vivre une vie plus équilibrée et sereine.

Imaginez un monde où nous serions plus à l’écoute de nos besoins réels et de nos émotions, nous permettant de vivre pleinement chaque moment. Les relations seraient plus profondes et sincères, basées sur la compréhension et l’acceptation mutuelles. Nous serions enfin libres de la pression de la perfection, vivant en harmonie avec nous-mêmes et les autres.

En cessant de chercher à nous améliorer constamment, nous ouvrons donc la porte à une vie plus épanouissante.

Vous cessez de devenir quelqu’un que vous n’êtes pas. Votre potentiel se libère car  vous cessez d’agir d’une manière imposée par une norme.

Vous gagnez sur tous les plans : santé, argent, disponibilité à soi et aux autres, énergie. En arrêtant de vous juger, vous amenez légèreté, fluidité.

« Chercher à améliorer ses faiblesses, c’est comme chercher à apaiser sa soif avec de l’eau de mer » (David Lefrançois).

Comment faire pour accepter ses faiblesses

Accepter ses faiblesses demande un engagement envers soi. Cela requiert de les identifier et d’observer ce qu’elles apportent pour voir quelles autres qualités pourront être développées.

Voici quelques astuces pour y parvenir:

  • Voyez les relations avec les points forts : Qu’en avez-vous appris ? Quelles sont les qualités de ceux qui ont une faiblesse égale à la votre ? Mettez en avant vos points forts, trouvez des moyens de les utiliser davantage dans votre vie quotidienne.
  • Laissez ceux qui sont doués faire pour vous ( déléguez!) . Tout service qui prend en charge les faiblesses est un gain.
  • Osez parler de ce que vous ne savez pas faire : il est préférable d’être aimé pour ce que nous sommes que détesté pour ce que nous cherchons à être.
  • Pratiquez l’auto-compassion Parlez-vous comme vous le feriez à un ami cher surtout quand vous faites des erreurs.
  • Pratiquez des exercices de pleine conscience pour rester présent et conscient de vos pensées et émotions sans jugement.
  • Rappelez-vous que tout le monde a des faiblesses et fait des erreurs. Vous n’êtes pas seul dans vos luttes.
  • Redéfinissez le succès et les objectifs en fonction de vos valeurs propres
  • Réorganisez la vie en fonction de ces faiblesses. Par exemple, reconnaissez l’incapacité à gérer le temps et assumer pleinement vos espaces de créativité, tout en vérifiant que ce qui est urgent et important est fait.
  • Célébrez les petites victoires plutôt que de viser la perfection ou encore visez l’excellence.!
  • Limiter les influences externes : Réduisez le temps passé sur les réseaux sociaux, qui peuvent amplifier la comparaison sociale
  • Sélectionner vos sources d’inspiration : Choisissez des sources d’inspiration qui valorisent l’authenticité
  • Tenez un journal pour réfléchir sur vos sentiments et vos expériences, et pour suivre votre cheminement vers l’acceptation de soi.
  • Notez quotidiennement des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Cela aide à cultiver une perspective positive sur vous-même et sur votre vie.
  • Demander du soutien à un thérapeute, un coach pour vous aider à mieux comprendre vos tendances à vouloir toujours vous améliorer
  • Activité physique : Engagez-vous dans des activités physiques qui vous plaisent et qui vous font du bien, sans chercher la performance.
  • Adoptez une alimentation équilibrée pour nourrir votre corps de manière bienveillante, sans suivre des régimes restrictifs ou punitifs

Que reste t-il à améliorer?

Toutes les faiblesses ne sont toutefois pas à accueillir. Voyons certaines situations où l’amélioration est nécessaire.

Atteinte à l’autonomie et à la santé

Une faiblesse qui met en danger la vie, la santé ou l’autonomie de la personne est à surveiller. En effet, ce sera le cas d’ une faiblesse musculaire extrême qui peut entraîner des chutes ou des accidents ou qui empêche de réaliser des activités quotidiennes comme se déplacer, se nourrir.

Entrave à la réalisation des objectifs personnels et professionnels

Les difficultés psychologiques

Si la faiblesse entraîne des sentiments de dépression, d’anxiété ou de désespoir, il est nécessaire de d’intervenir pour pouvoir s’accueillir.

Prévention des complications futures

Si une faiblesse actuelle risque de s’aggraver et de provoquer des problèmes plus graves à l’avenir, il est impératif de trouver des solutions

Adaptation aux changements de vie

Une faiblesse qui empêcherait une adaptation à des transitions majeures doit être combler pour pouvoir avancer avec sérénité.

Dans tous ces cas, combattre la faiblesse peut nécessiter une approche multidimensionnelle. La consultation de professionnels de santé, thérapeutes ou conseillers peut être une étape importante pour élaborer un plan adapté à chaque situation individuelle.

Partagez nous vos expériences où vous vous êtes accueillis pleinement et où peut etre même, votre faiblesse est devenue une force. Je serai ravie de vous lire

Partagez sur votre réseau préféré

En savoir plus sur Vérité Intérieure

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading